MEP-COUV-HK-Pepites-ok

Un soir d’avril, alors qu’un virus a poussé la moitié de la planète à se confiner chez soi, Sandrine traverse un Paris quasi-désert pour retrouver son amie Annie, convalescente : « je reviens de loin ma belle, je l’ai eu, enfin c’est plutôt lui qui m’a eue, et c’était pas une petit grippe… ». 

C’est ainsi qu’une caissière et une jeune retraitée se mettent en tête de créer un collectif d’écrivains occasionnels : un journaliste, un ouvrier, un ancien résistant, un enseignant en mathématiques, une  historienne, une chercheuse et une avocate. Ensemble, ils vont écrire ensemble « l’après », conjuguer enfin le Moi en Nous ; et « comme le chant des oiseaux aux premières aurores », annoncer le jour nouveau. Le lecteur rencontrera au fil du roman autant de narrateurs que de personnages, et réfléchira avec eux à la société dans laquelle il veut vivre, dans un monde qui se ré-invente…  

Rêvons à voix haute, que les hirondelles nous entendent 
Ce qui nous appartient, nous sommes venus le reprendre 
Ces matins ensoleillés qui depuis longtemps nous attendent  
Faisons naître de nos mains tout ce qui ne peut pas se vendre 

Un roman tendre et sérieux d’un HK qui écrit comme il chante. 

– 10e titre de la Collection  » Pépites des édition Riveneuve » –

 

Parution le 08 octobre 2020