Crédits : @labrotgerald

Avec ce nouvel album “Petite Terre”, le septième déjà, HK et ses saltimbanques nous proposent d’embarquer avec eux de nouveau, de prendre place dans leur camionnette nomade, remplie d’instruments venus des quatre coins du monde, de sacs d’utopies en vrac, de poudre étoiles, d’histoires de révoltes et d’espoir et… de sourires qui chantent.

Distribution :
Chant: Kaddour HADADI (HK)
Guitares : Manuel PARIS
Basse : Eric JANSON
Batterie : Sébastien WACHEUX
Accordéon, guitare : Meddhy ZIOUCHE
Trompette : Yvan DJAOUTI
Chœurs : Sabrina BELMO, Claire MBONGO, Saïd ZAROURI
Régisseur général : Mouloud HAMIDI
Régisseur son : Andrew ROBBINS
Crédits : @Najib SELLALI

Outre ses chansons phares « On lâche rien », « Ce soir nous irons au bal », « Rallumeurs d’étoiles » ou encore « Sans haine, sans armes et sans violence », issues des quatre albums qu’il a sortis avec son groupe HK & les Saltimbanks ; HK a aussi en 2014, avec l’album « Les Déserteurs », ré-adapté plusieurs classiques de la chanson françaises aux rythmes et aux mélodies de la musique traditionnelle du Maghreb. « Vesoul », « Les petits papiers », « Padam », « Le plat pays », ou encore « Dès que le vent soufflera », autant de chansons qui voient les deux rivages de la mer

Méditerranée se rapprocher un peu plus encore le temps d’un concert. 

Deux histoires, deux cultures, deux patrimoines, qui dansent ensemble naturellement… Pour ce concert, HK et ses amis musiciens (basse, batterie, accordéon, oud) joueront un répertoire mixte entre les chansons phares d’HK et quelques grands classiques de la chanson françaises revisités. Avec en perspective, de beaux moments, à vivre, à chanter, à danser, à sourire…

Distribution :
Chant : Kaddour Hadadi (HK)
Batterie: Sébastien WACHEUX
Basse : Fabrice L’HOMME
Accordéon, guitare, chœur : Meddhy ZIOUCHE
Oud, chœur : Kamal EL MIMOUNI
Violon, chœur : Hacène KHELIFA
Régisseur son : Mouloud HAMIDI

Crédits : @LH CHAMBAT

Paris, un vendredi 13…
Elsa et Mohamed sont attablés dans un petit troquet, au coin d’une rue calme d’un quartier populaire de Paris, entourés de quelques gens tranquilles, des gens sans histoire, d’illustres anonymes… D’une minute à l’autre, ils quitteront les lieux. Dans les rues de Paris, puis sur les quais de Seine, ils marcheront un peu, ils rejoueront la scène de ces deux drôles d’oiseaux qui se croient seuls au monde, et qui courent, et qui volent, et qui piaillent de rire. Et puis après peut-être si le cœur leur en dit, s’ils trouvent un bel endroit, un beau plancher en bois ; et puis un bel orchestre, de la bonne musique, ils s’en iront danser… 

Le 16 mars 2017 sortait en librairies Le Cœur à l’Outrage (éditions Riveneuve), troisième roman d’HK, écrit entre Paris et Tunis. L’histoire d’amour d’Elsa et de Mohamed, en dépit des attentats terroristes, des blessures dans la chair et dans l’âme, des tragédies migratoires, des débats et des déchirements. Une histoire qui parle de nous, de notre époque, de ces vents contraires auxquels il nous faut faire face, de ces tempêtes sans fin…

HK nous propose de mettre en scène ce livre pour nous conter et nous chanter cette histoire, entouré d’un couple de comédiens et d’un orchestre acoustique (guitare, percussion, accordéon, violon, contrebasse). Le narrateur (HK), ponctue leurs échanges de monologues contés ou slamés et de chansons.

À travers ce spectacle, la question qui se pose à nous, en tant qu’individu et en tant que société, est celle-ci : les drames de notre époque, ceux qui nous touchent ou qui nous frappent, nous verront-ils nous renfermer sur nous-même ou au contraire, nous conduiront-ils plutôt à nous ouvrir à l’Autre.

Textes écrits par Kaddour HADADI

Adaptation et mise en scène : Kaddour HADADI et Saïd ZAROURI

Avec :
Mathilde DUPUCH : accordéon, comédienne (rôle d’Elsa)
Saïd ZAROURI : comédien (rôle de Mohamed)
Kaddour HADADI : comédien, chant
Eric JANSON : contrebasse
Jimmy LAURENT : guitare
Jacotte RECOLIN : violon
Sébastien WACHEUX : batterie, percussions
Régisseur son : Mouloud HAMIDI
Régisseur lumière : Guillaume GALINDO

 

RETROUVEz EGALEMENT HK ET SES COMPARSES DANS :

Sur scène devant nous, un « MOI président de la république », un brin jupitérien, sûr de son fait et droit dans ses bottes. Lui faisant face, un couple de citoyens. Elle, elle est fan de son Président, elle l’aime, elle l’adore, elle croit tellement en lui. Lui, désabusé, considère pour sa part que le Président « ment comme il chante ».

Avec humour et dérision, ces trois personnages vont nous faire revivre les cinq dernières années sociales et politiques qu’a traversé notre pays. Avec, comme c’est étrange, un air de déjà vu, comme si l’Histoire se répétait sans cesse… Un spectacle drôle et éclairant, incisif, parfois touchant, qui nous amène à nous poser collectivement cette question : on continue comme ça ou on essaie autre chose ?

 

Crédits : @Corinne GRASSI

Accompagné d’une guitare acoustique, d’une contrebasse, d’un violon ou d’un accordéon, ces concerts sont l’occasion de redécouvrir son répertoire sous un angle poétique et intimiste.

Autour de ses 4 romans (J’écris donc j’existe, Néapolis, Le Cœur à l’outrage et Sans haine sans armes sans violence) et de sa bande dessinée Dounia, HK présente ses livres sous formes de débats, participation à des tables rondes et/ou lectures en musique…

Crédits : @Julien PITINOME

HK est reconnu comme étant un artiste engagé. Les textes de ses chansons et de ses ouvrages nous sont souvent liés aux grandes problématiques sociales, politiques et environnementales telles que les migrations, l’exil, la société de consommation et ses dérives, le terrorisme… Derrière tous ces sujets, HK aime à nous poser la sempiternelle question du vivre ensemble. Avec ses mots et sa vision des choses, il préfère nous parler du « danser ensemble » : danser ensemble sur cette grande scène planétaire, cette Terre qui est notre hôte et dont les ressources ne sont pas illimitées; danser ensemble dans une époque où l’on élève des murs, des barricades, et où tout nous incite au cloisonnement et à l’individualisme; danser ensemble au-delà de nos différences, de nos divergences, de nos postures, ou encore de nos peurs.

Sur la base de ses textes et des sujets qu’ils abordent, HK intervient dans les écoles ou les structures sociales pour partager son amour de l’écriture et de la poésie, surtout quand elles nous parlent de nous.

Avec son complice Saïd Zarouri, deuxième chanteur du groupe Hk et les Saltimbanks, mais surtout comédien de formation, ils s’installent pour quelques jours dans une école ou dans une ville pour proposer un programme d’actions pouvant aller de la rencontre d’artiste (collège-lycée) et du spectacle pour enfants « Le Saltimbanque qui voulait rallumer les étoiles » (primaires) à l’atelier d’expression (écriture, chant, slam, théâtre). Suivant la durée de ces résidences d’artistes, ces rencontres et ateliers peuvent donner lieu à des restitutions.

Crédits : @Anne Morange

“On a tous une histoire à vivre, à écrire, et à raconter. Il n’y a pas d’histoire qui vaille moins qu’une autre. L’Histoire n’est jamais rien d’autres que la somme de toutes nos petites histoires”

En 2016, Samir Abdallah, réalisateur, a suivi HK lors d’une tournée acoustique dans les quartiers populaires : Pantin, Poitiers, Roubaix, Arras, Marseille, Rennes, Nantes, Grenoble, Lyon, Toulouse. Un film documentaire en est sorti montrant ces moments de musique et de débats sur le présent et l’avenir de nos quartiers.

Des projections du documentaire « Les Quartiers ne lâchent rien ! » peuvent être organisées sur demande, en présence du réalisateur Samir Abdallah et d’HK pour un moment convivial et musical.

On est souvent sollicités par des associations solidaires ou des collectifs pour soutenir leurs actions. A chaque fois qu’on le peut on répond présents pour apporter notre soutien d’une manière ou d’une autre, n’hésitez pas à nous écrire pour en discuter !

 

Crédits : @Marie Cesaroni